Olivier Le Pape, directeur général, nous parle de la rentrée chez QualNet avant que tout le monde n’arrive !

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Olivier Le Pape, Directeur général QualNet. Ce n’est pas la première fois qu’il se plie à cet exercice, alors très à l’aise il me lance « on y va ? ». La rentrée est une excellente occasion de rappeler à tous les objectifs et de dynamiser l’équipe avant le dernier « sprint » de l’année. L’équipe au complet s’est donc récemment réunie pour son séminaire interne après quoi des sioux nous attendaient en pleine forêt pour une chasse au trésor. Ni café, ni croissant ce matin … c’est parti pour 20 minutes chrono !

olp

Fanny Piederriere : Septembre, la rentrée…  As-tu de bons conseils à nous donner pour bien redémarrer l’année ?

Olivier Le Pape : Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas un adepte des bonnes résolutions, ni à la rentrée, ni au 1er janvier d’ailleurs. Je préfère opter pour la régularité : se fixer des objectifs et les mesurer régulièrement en donnant un bon coup de collier si besoin. Trouver des solutions pour les atteindre est une notion très importante pour moi, tout comme le fait d’analyser les causes d’un éventuel échec : est-ce externe ? y-a-t-il eu d’autres priorités ?  Pour être plus clair, l’objectif collectif c’est de « faire ce qu’on avait dit qu’on allait faire… » D’où finalement, l’intérêt de ce séminaire de rentrée : c’est l’occasion de faire un point à mi-année, de partager l’atteinte des objectifs collectifs et de refixer les priorités…

FP : Septembre, le mois sonne parfaitement pour proposer de nouvelles prestations, de nouveaux projets… Qu’en est-il pour QualNet ?

OLP : Effectivement et évidemment nous travaillons sur de nombreux projets. Un travail important de R&D concernant la mobilité et le responsive a été initié sur l’été et a permis de déboucher sur un prototype. On peut notamment parler de signature électronique pour faire de nos outils de véritables parapheurs électroniques à valeur probante, que ce soit pour la GED ou les workflows. Un autre projet dont il était déjà question depuis quelques temps, consiste à intégrer à nos solutions un outil de reporting décisionnel puissant mais très orienté vers les utilisateurs finaux. Avec ce nouvel outil, nos solutions gagnent encore en pertinence tout en conservant une utilisation très fonctionnelle.

FP : Décembre approche, quelles sont les priorités d’ici la fin de l’année ?

OLP : Conquérir de nouveaux marchés bien sûr ! Nous mettons également l’accent sur la migration (50 clients sont aujourd’hui en V9) ainsi que sur le déploiement de nouveaux projets chez nos clients. Si QualNet est historiquement et régulièrement intégré pour des besoins en qualité, nos outils se sont finalement avérés très pertinents et efficaces dans de nombreux autres périmètres. Et bien sûr, toujours dans le cadre de notre écoute clients, le projet d’un club utilisateur est initié puisque la journée de lancement aura lieu le 19 novembre à Paris. Il permettra entre autres, de créer des synergies importantes entre clients et leur offrira l’opportunité de participer encore plus activement à l’évolution de nos solutions !

FP : Comme tu l’as précisé un peu plus haut, QualNet s’inscrit historiquement dans la qualité. Pourtant on remarque très souvent que nos outils sont adoptés par de nombreux processus…

OLP : Sortons du QSE ! Effectivement je le disais  tout à l’heure, si nous sommes entrés chez nos clients par la porte du QSE (attention, ce n’est pas non plus une généralité…), ils sont très nombreux à avoir déployé l’outil sur d’autres périmètres comme les ressources humaines, le commercial, les achats, le helpdesk ou des projets plus spécifiques liés à leur secteur d’activité. Intraqual Dynamic répond à des besoins très divers. Il se veut très souple et administrable par les métiers eux-mêmes. C’est avec ce type de logiciels que les DSI peuvent être amenées à proposer des outils répondant aux besoins des métiers et basés sur un seul et même socle. Le contexte actuel leur impose de répondre très rapidement aux besoins des métiers sans pour autant avoir des ressources en développement à prévoir. Alors DSI ou métier, si nos clients ont un projet d’informatisation d’un processus métier, qu’ils n’hésitent pas à nous solliciter (sourire) !

FP : 3 mots pour bien démarrer l’année ?

OLP : Performance, Exigence, Rigueur.

FP – Septembre 2015

Comments are closed.