Les « server huggers »* sont encore d’actualité en Europe mais le Cloud gagne progressivement du terrain

2014-08-21-unnamedUn peu moins de la moitié des entreprises conservent encore toutes leurs données sur site. Dès lors que des données sont confidentielles, sensibles, stratégiques, fréquemment utilisées, soumises à des réglementations strictes, récentes, potentiellement utiles pour l’entreprise ou ne serait-ce que d’un volume raisonnable, 46 % des DSI tiennent en effet à les conserver, à portée de main, sur du matériel qu’ils peuvent voir, toucher et contrôler. C’est ce que nous révèle une nouvelle étude européenne d’Iron Mountain.

Ces professionnels de l’IT qui redoutent de voir les données quitter l’entreprise, pour le Cloud notamment, portent aujourd’hui le surnom de ‘server hugger’, selon l’expression introduite en 2011 par Forrester[i]. De la série d’entretiens menée par Iron Mountain avec des responsables IT en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni[ii], il ressort que si cette mentalité reste répandue, et souvent justifiée, les choses commencent à évoluer. Lire la suite.

Source : http://www.itchannel.info/articles/150002/server-huggers-sont-encore-actualite-europe-mais-cloud-gagne-progressivement-terrain.html?key=1ec6696c5043e7bc

Comments are closed.