Julien Trumeau nous parle de sa mission de Chef de projets chez QualNet avant que tout le monde n’arrive…

Ce matin j’ai rendez-vous avec Julien. Avec lui,  impossible de se décider au dernier moment pour un #5MinutesAvant9h, il est rarement au bureau. Et pour cause, il est chef de projets dans l’équipe relation clients. Chez QualNet depuis deux ans, il est plus souvent chez nos clients qu’à son bureau. Il en a formé un peu plus de 70 depuis son arrivée et nos solutions Intraqual Doc et Intraqual Dynamic n’ont que très peu de secrets pour lui. Aujourd’hui, c’est avec plaisir qu’il accepte de répondre à mes questions, histoire de vous éclairer sur sa mission. C’est parti pour 20 minutes chrono…

JULIEN5MINAV9HCela fait 2 ans que tu es chez QualNet, quel est ton rôle exactement ?

Julien Trumeau : Ma principale mission consiste à former les clients qui viennent d’acquérir les logiciels et de les suivre si besoin, dans le déploiement de leur projet. L’accompagnement est différent, il s’anime généralement autour d’un « programme libre » que l’on définit ensemble en amont.

J’épaule également le support client les jours où je suis au bureau. Et enfin, j’interviens auprès de l’équipe des développeurs notamment par des suggestions d’améliorations et en apportant mon aide à Bruno sur les tests quand le besoin s’en fait sentir.

Comment s’organise la formation initiale chez un nouveau client ?

JT : Tout dépend de sa demande. Il a la possibilité de choisir uniquement les journées de formation auquel cas après un rapide tour de table, je rentre immédiatement dans le vif du sujet : à savoir, la pratique et l’utilisation des logiciels. Le client peut également demander une journée d’étude en amont de la formation. La réflexion sur la structure de leur organisation est alors plus poussée et les décisions importantes quant au paramétrage des logiciels sont prises pour pouvoir les appliquer ensuite durant la formation.

Combien de temps dure une formation ?

JT : La formation initiale d’Intraqual DOC dure deux jours. En revanche pour Intraqual DYNAMIC, il faut compter cinq jours. Ces derniers s’avèrent indispensables pour maîtriser les nombreuses subtilités du logiciel. Les deux premiers jours rassemblent majoritairement la théorie et des cas d’école. Les deux suivants proposent des compléments de formation et la modélisation de WF choisis par le clients. Enfin, la dernière journée (souvent 1 ou 2 mois plus tard) permet d’effectuer un retour d’expérience sur les WF déployés et de les optimiser si nécessaire.

Quelle est ton approche lorsque tu accompagnes un client ?

JT : L’accompagnement commence toujours de la même manière et ce moment-là est primordial pour bien répondre à la demande du client : un dialogue dans lequel je questionne mon interlocuteur sur son besoin (mise à niveau après une migration par exemple ou optimisation de la GED, modification de workflow, …). En fonction de cela, on définit un programme précis de ce que le client souhaite aborder. Cela me permet de vérifier si j’ai bien tous les éléments pour répondre à sa demande et le jour même je me cale à leur fonctionnement. En tant que chef de projet intervenant directement chez les clients, je vois beaucoup de choses différentes. Cela affine en permanence notre expertise et renforce notre expérience.

Que préfères-tu dans ton quotidien ? Dans ton métier ? 

JT : Accompagner nos clients sur leurs projets. Les clients ont parfois un besoin très précis et le logiciel intervient comme support. La mission devient alors plus stratégique et il y a plus d’interaction avec les personnes déjà formées aux logiciels. Je transmets mes connaissances, mets en pratique mes compétences et surtout … j’affine en permanence mon expertise !

La méthode SCRUM utilisée pour le développement des logiciels a-t-elle un impact sur ton quotidien ?

JT :  OUI BIEN SÛR !!! Les développements sont plus rapides qu’avant, ce qui signifie pour moi que je dois me mettre à jour constamment. Mon discours est susceptible d’évoluer très régulièrement.

De plus, l’équipe fonctionnelle est sollicitée pour intervenir en phase de définition de la fonctionnalité. C’est particulièrement intéressant…

3 mots pour définir QualNet ?

JT :  Evolution, contact, diversité !

 FP – 6 nov. 2014

 

 

 

Comments are closed.