Emmanuel Fauvre nous parle de la mission de concepteur-développeur avant que tout le monde n’arrive…

Ce matin j’ai rendez-vous avec Emmanuel Fauvre. Il est concepteur-développeur dans l’équipe Recherche & Développement chez QualNet depuis déjà quelques années. Les bénéfices de la méthode SCRUM, il en est convaincu et il a accepté d’en parler autour d’un café… Emmanuel arrive pour mon rendez-vous hebdomadaire : c’est parti pour 20 minutes chrono !

5minavt9h

Depuis combien de temps es-tu chez QualNet et quel est ton rôle exactement ?
Emmanuel Fauvre : Cela fait déjà 5 ans que je travaille pour QualNet, peu de temps après mon diplôme d’ingénieur que j’ai obtenu à Polytech’Lille. Quand je suis arrivé ici, c’était en tant que concepteur-développeur sur la version 5.2 d’Intraqual Dynamic et 8.2 d’Intraqual Doc, les versions 5.1 et 8.1 étant sorties peu de temps auparavant… Les logiciels, je les ai vus évoluer d’abord à travers les versions mineures puis récemment avec la v2013. Aujourd’hui avec cette nouvelle version, je dirais que nos applications sont… plus au goût du jour, plus « funs » et surtout plus ergonomiques. À travailler en tant que développeur, c’est beaucoup plus agréable et intéressant : non seulement la partie Intraqual Dynamic a changé, mais aussi l’interface et l’aspect visuel ont énormément évolué ! De nombreuses fonctionnalités sont au rendez-vous…

Faisons un retour sur la méthode SCRUM … elle fait toujours beaucoup de bruit dans les couloirs…  Comment l’as-tu perçue au début ? Et comment la vis-tu aujourd’hui ?
EF : Quand on nous a fait part de la mise en place de cette nouvelle méthode, je ne la connaissais pas du tout. Mais à en entendre les principes, j’étais vraiment impatient de voir ce que ça allait donner… Et je ne suis pas déçu ! Ça change totalement la façon d’aborder des choses et la manière de faire…! La méthode SCRUM apporte beaucoup pour les logiciels : sortir des évolutions très régulièrement, c’est idéal pour les clients. Mon quotidien a également énormément changé, c’est beaucoup plus rythmé : la journée commence par un stand-up meeting où chacun parle de ce qu’il a fait la veille, soumet ses éventuels problèmes et ce qu’il va faire le jour même. Cela facilite la communication.  Les sprints de 15 jours rythment le quotidien ainsi que toutes les réunions qui vont avec : les estimations par exemple qu’on appelle « Planning poker » (on estime la difficulté et le temps à passer sur un développement par rapport à un autre). Bien sûr, ça nous est arrivé de nous tromper, mais justement la « rétro » est faite pour analyser ça et aussi pour faire en sorte que ça ne se reproduise pas. « La rétro », c’est une réunion au cours de laquelle on fait le bilan du sprint, où l’on échange sur ce qui s’est bien passé ou mal passé, … Il y a bien évidemment la revue de sprint où l’on montre le travail réalisé pendant le sprint.

Cette méthode a l’air de vraiment te plaire…
EF : Bien sûr !!! Les développeurs font maintenant vraiment partie du processus : fini l’exécutif, aujourd’hui, on est vraiment dans le participatif.

Vous avez également des rôles au sein de l’équipe, j’entends souvent parler de GSDestructor* par exemple… Peux-tu m’en dire un peu plus ?
EF : Le rôle du GSDestructor* consiste tout simplement à traiter les demandes qui arrivent en Niveau 2, pour certaines GSD** c’est une simple correction de l’application avec les tests qui vont avec. C’est un rôle qui tourne toutes les deux semaines et en début de sprint on décide tous ensemble s’il n’y a qu’un seul GSDestructor* ou bien plusieurs.  Il y a également le Développeur référent : il est là pour faire des tests avec l’aide de Bruno qui est analyste-testeur. Et puis bien sûr le Développeur qui est notre rôle principal à tous : on développe les points de backlog, c’est-à-dire les fonctionnalités qui ont été définies en début de sprint.  

Et toi, quel est le rôle que tu préfères ?
EF : Dans l’ordre je dirais Développeur puis GSDestructor et enfin Développeur référent…

Quelque chose à dire à propos du Scrum Master et du Product Owner ?
EF : Ils sont très importants dans le processus ! Nous nous appuyons beaucoup sur eux… Ils jouent très bien leur rôle et sont toujours là quand on a besoin.

 Trois mots pour décrire ton quotidien chez QualNet ?
EF : Evolutions, SCRUM et Esprit d’équipe

FP – 3 oct. 2014
*Le GSDestructor traite les GSD
** GSD : Gestion et suivi des demandes (demandes d’informations, anomalies, améliorations,…)

Comments are closed.