Le Big Data décolle enfin en France !

revue-de-presseEn constante croissance depuis quelques années, le Big Data a décollé de la plus belle des manières en 2014 dans l’hexagone ! Cette innovation est devenue inéluctable mais des efforts restent à fournir pour les entreprises françaises…

Un véritable changement de perception et une prise de conscience massive des enjeux économiques et structurels du Big Data caractérisent 2014 mais des progrès restent à faire. Tel est le principal constat dressé par EMC et IDC qui ont réalisé cette année la deuxième édition du Big Data Index, leur baromètre visant à appréhender la perception du Big Data et le niveau de maturité des entreprises françaises. La première édition, dévoilée en 2012, avait mis en exergue le manque de compréhension et d’initiatives Big Data au sein des équipes informatiques. 43% des Directions Informatiques ont un projet Big Data en 2014.
« Le Big Data n’est pas seulement une révolution technologique mais également une révolution des modèles d’entreprise et des cycles de décision. C’est pourquoi EMC a fait de l’accompagnement à la transformation l’une de ses priorités. Nous observons aujourd’hui chez nos clients une vraie prise de conscience des problématiques Big Data et une volonté forte de saisir les opportunités offertes, mais l’implémentation reste encore un défi pour un grand nombre d’entre elles. Le Big Data Index est une source de renseignements précieuse pour mieux comprendre les freins et les accélérateurs à l’adoption du Big Data par les entreprises françaises, » explique Christian Hiller, Président, EMC France.

Le Big Data est aujourd’hui une innovation incontournable

La compréhension est croissante depuis 2012
43% des directions IT des entreprises lancent des initiatives Big Data. En 2012, seulement 7% étaient dans ce cas. Aujourd’hui, près de la moitié des entreprises ont déjà mis ou projettent de mettre en place une solution Big Data dans les 12 mois à venir. On remarque alors que les démarches de Big Data ont été multipliées par 6 en 2 ans. Il faut également noter que 99% des DSI connaissent aujourd’hui le terme.

Mais la compréhension des priorités évolue également. Alors qu’en 2012, les entreprises s’intéressaient avant tout à l’analyse et au stockage de grosses volumétries, en 2014 elles se concentrent sur l’interrogation des données et la vitesse de traitement. Lire la suite

Source : http://www.infodsi.com/articles/153161/big-data-decolle-france.html

Comments are closed.